Christophe Cellier – Photographer

christophecellier.jpg

I would like to present you the work of Christophe Cellier, plastic photographer. The images which he produces are for me intriguing, mysterious, and are similar to the Dream or to the Nightmare. Christophe Cellier would thus be a magician able to realize the immaterial.
Christophe, strong of its deep knowledge in the domains of the Art or the History and its numerous readings, makes reference to figures such as: Antonin Artaud, Gilles Deleuze, Murnau -Nosferatu-, Hervé Guibert -writer and critic of photography-, Francis Bacon, or also The Stranglers.

« If I speak or if I write, I testify of my vision of the world. More still when I photograph the faces of those whom I meet. Among the images there are miracles but also dismays which I content with revealing. The posture of the creator is singular, it is a question of claiming a relationship to the world. In the middle of a forest of signs, I pursue my progress which takes from the primitive faiths attached to the human works a lot. I believe in the existence of the images, in their hidden powers. What could look like a declaration of principles is in fact an evidence however the photographer I am. » Christophe Cellier

I invite you to visit Christophe Cellier’s website and discover his work at its next exhibition.

d1.jpg

J’aimerais vous présenter le travail de Christophe Cellier, photographe plasticien. Les images qu’il produit sont pour moi intrigantes, mystérieuses, et s’apparentent au Rêve ou au Cauchemar. Christophe Cellier serait donc un magicien capable de matérialiser l’immatériel.
Christophe, fort de ses connaissances approfondies dans les domaines de l’Art ou de l’Histoire et de ses nombreuses lectures, fait référence à des figures telles que : Antonin Artaud, Gilles Deleuze, Murnau -Nosferatu-, Hervé Guibert -écrivain et critique de photographie-, Francis Bacon, ou encore, The Stranglers.

« Si je parle ou si j’écris je témoigne de ma vision du monde. Plus encore quand je photographie les visages de ceux que je rencontre. Parmi les images il y a des miracles mais aussi des épouvantes que je me contente de révéler. La posture du créateur est singulière, il s’agit de revendiquer un rapport au monde. Au milieu d’une forêt de signes je poursuis mon cheminement qui emprunte beaucoup aux croyances primitives attachées aux œuvres humaines. Je crois en l’existence des images, en leurs puissances cachées. Ce qui pourrait ressembler à une profession de foi est en fait une évidence pour le photographe que je suis. » Christophe Cellier

Je vous invite à découvrir le site de Christophe Cellier ainsi que son travail lors de sa prochaine exposition.

d4.jpg
christophecellier2.jpg
f2.jpg

4 Réponses à “Christophe Cellier – Photographer”

  1. Céline dit :

    Re-mi,
    Christophe est un vrai pro ! j’ai même le sentiment, en regardant ces photos que tu mets en ligne sur ton blog (très très bienvenu, ton blog, d’ailleurs) qu’il a encore progressé. Je veux dire que ses portraits expriment plus clairement, de façon plus évidente, l’immatériel, l’inconscient (Freud en rougirait presque ?). La cible est donc touchée en plein centre !
    Sinon, autre chose que je voulais dire : c’est génial de faire un blog bilingue, car à travers ton travail, je m’aperçois que ce n’est finalement pas une montagne d’écrire en anglais, et par ailleurs cela me permet d’acquérir encore plus de vocabulaire. Bref, c’est cool ! Gros bisous Chrisy !
    C-HL

  2. chrisyburton dit :

    Christophe a de nombreux projets… je vous tiendrai au courant par le biais du blog.
    Sinon, oui, j’ai voulu faire un blog bilingue afin de permettre plus de possibles. Aussi, cela est un bon entrainement. Bon, j’utilise quand même un site de traduction pour certains mots moins évidents.
    merci pour tes commentaires.
    je t’embrasse
    Chrisy

  3. tramodol dit :

    There were always people who can write beautifully and you are among them

  4. EXHASESLEETTE dit :

    波のプールはかなり水温が低く、メンズブーツ、但し、離島などは1週間以上かかる場合もございますのでご了承ください。.
    http://www.ez-days.com/

Laisser un commentaire